Qu'est-ce que le kimono japonais ?

Publié par Maxime Zeng le

Depuis des générations, le style japonais est défini par un seul vêtement : le kimono.

Historiquement significatif, esthétiquement fascinant et empreint de symboles, le kimono capture l'élégance exquise de la culture et du design japonais, prouvant que les vêtements peuvent être bien plus que ce que l'on voit.

Ici, nous verrons l'évolution fascinante du kimono, retraçant son histoire exceptionnelle du 8ème siècle à nos jours et explorant son rôle dans la culture japonaise contemporaine.

Une geisha portant un kimono rose à motif fleuri

Qu'est-ce qu'un Kimono ?

Dérivé des mots ki (usure) et mono (chose), le kimono est un vêtement traditionnel japonais. Les kimonos existent dans une gamme de styles et de motifs. Ils sont généralement cousues à la main en forme de "T" à partir de 4 pièces de tissu uniques appelées tans et attachées avec un obi, ou ceinture.

Symbolisme

En plus de leur esthétique unique, les kimonos sont appréciés pour leur symbolisme ; le style, le motif, la couleur et la matière travaillent ensemble pour révéler l'identité individuelle du porteur.

Style

Les kimonos traditionnels existent dans une variété de styles. Le type de style porté est dicté par une série de critères spécifiques, notamment le sexe, l'état civil et l'événement. Par exemple, une femme célibataire porterait une fourrure (manches oscillantes) à un événement officiel, tandis qu'un homme, propriétaire d'un magasin, porterait un happi (un type de veste) à un festival.

Motifs

Les motifs, symboles et autres dessins aident également à communiquer le statut, les traits de personnalité et les vertus du porteur. Tout comme les estampes sur bois, les motifs populaires comprennent des éléments inspirés de la nature, comme les feuilles, les fleurs et les oiseaux (notamment les grues).

On retrouve aussi des motifs inspirés de la mythologie ancestrale comme des dragons sur les kimonos.

Couleurs

En plus de leur imagerie, les couleurs des kimonos ont également une signification symbolique. De plus, les pigments utilisés pour obtenir certaines couleurs sont également représentatifs.

"On considère que les colorants incarnent l'esprit des plantes d'où ils sont extraits, explique le Victoria & Albert Museum, et on croit que toute propriété médicinale est également transférée sur le tissu coloré. Le bleu, par exemple, dérive de l'indigo (ai), qui est utilisé pour traiter les morsures et les piqûres, donc porter du tissu bleu est considéré comme un répulsif pour les serpents et les insectes."

Matériaux

Les kimonos sont fabriqués à partir de différents tissus faits à la main et décorés à la main. Traditionnellement, il s'agit du lin, de la soie et du chanvre. Aujourd'hui, des matériaux comme la rayonne, le coton et le polyester sont souvent utilisés. Il n'est toutefois pas surprenant de constater que les tissus traditionnels, non synthétiques, sont encore privilégiés par les acheteurs.

Histoire et évolution

Durant la période Heian (794-1192 ap. J.-C.), un premier prototype du kimono, facile à porter, est apparu au Japon. Comme le kimono actuel, ce vêtement était composé de coupes droites de tissu et était destiné à convenir à toutes les tailles et tous les types de corps.

Finalement, durant la période Edo (1603-1868), cette robe est devenue connue sous le nom de kosode-un terme qui se traduit littéralement par (petites manches), car ses emmanchures ont diminué en taille. Le kosode a joué un rôle particulièrement important dans cette période, car tous les Japonais (malgré leur statut social, leur âge ou leur sexe) le portaient. Ainsi, pour d'exprimer leur individualité et de se "décrire", les porteurs ont adopté des moyens de personnaliser leurs kosodes.

Durant la période Meiji (1868-1912), le kosode est devenu le kimono. Contrairement à son édition précédente, le kimono était surtout porté par les femmes. Malgré ces petits changements, la fonction principale du vêtement - communiquer visuellement un message - demeure inchangée, même aujourd'hui.

Le Kimono Contemporain

Aujourd'hui, designers et artistes ont réinterprété le kimono traditionnel d'une myriade de façons. Des robes de mariée recyclées aux sculptures en verre tissé, ces créatifs innovateurs ont trouvé des moyens uniques de préserver l'héritage japonais et de mettre en valeur la beauté du kimono.

Voici quelques exemples de kimonos modernes qui pourraient vous plaire :

  • Le kimono robe de chambre décontractée style geisha

Robe de chambre kimono à motifs style geisha

  • Le kimono décontracté

Kimono léger et sexy à motifs de dragon rougeKimono porté par une jaonaise sexy

  • Le kimono streetwear

Kimono Streetwear à la mode


← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.