Quelle est la différence entre une Geisha, une Maiko et une Geiko ?

Publié par Maxime Zeng le

Geisha ou Maiko, réelle ou fausse ? Apprenez les différences qui existent entre elles ici !
Vous avez peut-être entendu d'autres parler de la façon dont ils ont repéré une geisha en voyageant à Kyoto, mais ont-ils vraiment vu une geisha, ou s'agit-il plutôt d'un maiko qu'ils ont vu ?

Ou était-ce même un touriste qui a payé pour se déguiser en geisha juste pour l'expérience ? Les différences peuvent être subtiles, mais voyons comment vous pouvez les distinguer. Eclaircissons les différences entre une geisha et un maiko et entre une geisha et un geiko.

Geisha et Geiko

Littéralement traduites en "personnes des arts", les geishas (芸者) sont hautement qualifiées dans les arts traditionnels japonais, y compris la musique, le chant et la danse. En revanche, geiko (芸子) est principalement utilisé pour faire référence aux geishas de Kyoto. Bien que les geishas ne faisaient autrefois référence qu'à celles de Tokyo et de ses environs, elles sont maintenant devenues le terme général pour toutes les geishas.

 Maiko et GeishaLe kimono à manches courtes, simple et à manches courtes avec obi étroit porté par le geiko contraste avec la tenue plus élaborée du maiko

Geiko et Maiko

Maiko (舞妓) se traduit par "danseuse" ou "enfant", et fait référence à l'apprentie geiko. Ils suivent une formation d'environ 5 ans dans divers arts, avant d'obtenir leur diplôme de geiko. En dehors de Kyoto, le hangyoku (半玉) à Tokyo serait l'équivalent le plus proche du maiko. Hangyoku signifie littéralement " demi-bijou " et est une geisha stagiaire, bien qu'on en sache peu sur son processus de formation. En résumé, la différence entre geiko et maiko peut être décrite comme la différence entre un "maître" accompli de leur art et un apprenti.

geishas en nombre bleu bleu turquoise rouge

Maintenant que nous avons clarifié la terminologie, quelles sont les différences entre geisha et maiko ?

1. Coiffure

Les Geishas portent habituellement une simple perruque sur leurs cheveux naturels, habituellement dans le style typique vu ci-dessous. Cependant, les maikos coiffent leurs propres cheveux dans des arrangements élaborés qui varient en fonction de l'étape de la formation qu'ils sont dans.

2. Accessoires pour cheveux

Les Maikos portent plusieurs ornements de cheveux élaborés, ou kanzashi, tels que des ornements en éventail ou en boule et des peignes. Il y a aussi le hana-kanzashi - un ornement avec des fleurs de soie suspendues de la tête du maiko à son menton. Bien qu'il s'agisse de l'un des ornements capillaires les plus reconnaissables, il n'est porté que pendant la première année de la phase Minarai de l'entraînement d'un maiko.

En revanche, les geishas portent des ornements plus simples ou des peignes décoratifs dans leurs cheveux.

3. Maquillage

Comme les maikos ne portent pas de perruques, elles auront une bande de peau non peinte visible à leur racine des cheveux.

Leurs sourcils seront colorés en rouge ou en rose, tandis que leurs yeux seront soulignés en rouge et en noir.

Les maikos de première année auront seulement leur lèvre inférieure peinte en rouge, tandis que les maikos de deuxième année de formation et au-delà auront les deux lèvres peintes.

Par comparaison, comme les geishas portent normalement des perruques, il n'y aura pas de bande de peau nue à leur racine des cheveux. Leurs sourcils n'auront qu'une touche de rouge, tandis que leurs yeux ne seront qu'en noir. Leurs lèvres seront peintes en rouge vif.

4. Kimono

Maiko porte souvent un kimono aux manches longues et aux couleurs vives, avec un large obi ou écharpe qui s'étend jusqu'aux pieds et qui est arrangé en nœud dans le dos.

Le col de leur kimono sera suspendu bas à l'arrière de leur cou et est épais et brodé, ne contenant que des couleurs rouge, or et blanc (ou crème). Les geishas sont plus âgées, donc portent des kimonos plus matures, généralement de couleurs unies et aux manches plus courtes.

Leurs obi sont plus étroits et noués par un nœud carré, tandis que leurs colliers sont complètement blancs et reposent plus haut à l'arrière de leur cou.

5. Chaussures

Une maiko porte normalement des okobos très hauts (おこぼ), ou des sandales en bois. Les geishas portent des zori plus courts (草履) ou geta (下駄), bien que maiko puisse aussi les porter pour des occasions spéciales.

De plus, nous avons trouvé une explication des différences entre maiko et geiko directement depuis un geiko :

Avec ces différences entre la geisha et le maiko à l'esprit, comment savoir si une personne au visage peint en blanc, vêtue d'un kimono et portant une coiffuretraditionnelle est en fait un maiko ou une geisha, au lieu d'un touristedéguisé en un touriste ? Voici quelques signes révélateurs :

  • Ornements pour cheveux et maquillage

Comme le hana-kanzashi long et fantaisiste n'est porté par maiko qu'au cours de leur première année de formation, ce qui correspond au moment où ils n'ont que leur lèvre inférieure peinte en rouge, une personne portant le hana-kanzashi avec les deux lèvres peintes n'est pas la vraie chose.

  • Heure de la journée

Maiko et geisha commencent leur journée de travail le soir, donc une personne en costume d'apparat au milieu de la journée est très probablement un touriste.

  • Lieu

Comme maiko et geisha ont le statut de célébrité, ils évitent généralement les endroits bondés et ont tendance à utiliser les ruelles pour se déplacer d'un endroit à l'autre.

  • Prise de photos

Les clients paient le temps nécessaire pour que maiko et geisha se déplacent d'un endroit à l'autre, donc elles ne s'arrêtent pas pour prendre des photos avec les touristes.

  • Marche à pied

Alors que l'okobo porté par maiko peut être très haut et il est difficile de marcher avec ; les maiko sont entraînés pour pouvoir se déplacer en eux et n'auront pas besoin de l'aide des autres pour l'équilibre.

  • Motifs saisonniers

Geisha et maiko portent des kimonos aux motifs qui correspondent aux saisons. De même, les motifs sur leurs ornements de cheveux sont également alignés sur la période de l'année. Si vous voyez quelqu'un qui porte un kimono d'automne au printemps, c'est bien une fausse !

Avec tout cela à l'esprit, vous devriez maintenant être en mesure de distinguer facilement entre geisha et maiko, et entre le réel et le faux !

Bien que faux ne devrait pas être vu avec une connotation négative dans ce contexte. Vous pouvez être bien habillé en maiko, même sans travailler pour un okiya à Kyoto !


← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.