Que faire au Japon en octobre ?

Publié par Maxime Zeng le

Que faire au Japon en octobre ?

Vous allez au Japon en octobre et vous ne savez pas quoi faire ? Voici une liste de sept activités touristiques à faire ce mois-là au pays nippon. Au programme des célébrations traditionnelles unique au pays du mont Fuji.



Sommaire :


Le festival d'art Tanbo (fin mai-début octobre 2020)

La ville d'Aomori, dans l'Inakadate est devenue célèbre pour son festival d'art Tanbo qui se tient chaque année de juin à octobre. Près de la rizière, différents artistes de différentes cultures se rencontrent pour peindre d'énormes peintures murales vivantes.

Ces fresques géantes ne peuvent être vues que d'en haut. Un des points d'observation les plus populaires est le bureau du village du château, tandis qu'un autre se trouve sur une tour d'observation plus conventionnelle.

Les tours sont ouvertes de 9h à 17h du 27 mai au 12 juillet, de 8h30 à 18h du 13 juillet au 3 août, et de 9h à 17h du 31 août au 6 octobre.

Les deux tours ont des prix d'entrée différents, entre un et quatre euros. Le premier champ peut être visionné gratuitement du 30 septembre au 6 octobre. Une navette gratuite de 9 places circule entre les deux sites.


La fête de Kunchi de Nagasaki (du 7 octobre au 9 octobre)

Cette vibrante célébration de l'histoire multiculturelle de Nagasaki est l'événement de l'automne dans la région. Datant de près de 400 ans, le Festival de Kunchi dure trois jours et attire des milliers de touristes.

Plus de 59 groupes de danse de quartier y sont impliqués, avec cinq ou six danses de dashimono1 chaque année. Des chars défilent autour de la ville emmenés les groupes odori-cho2. Le festival de Kunchi a été classé bien culturel populaire immatériel de l'humanité.

Préparez-vous à commencer tôt : la particularité du spectacle c'est qu'il est difficile de trouver un bon endroit pour voir les danses, qui commencent dès 7h du matin.

L'entrée est gratuite, mais les places assises sont payantes. Les billets sont épuisés des mois à l'avance (ce qui rend difficile l'accès aux touristes), mais il y a des lieux tout public, comme le parc Chuo et la place de la gare de Nagasaki. Il y a une ambiance carnavalesque presque partout.

Le centre du festival est le Suwa Shrine, à quelques pas de l'arrêt de tramway Suwa Jinja-mae. D'autres lieux sont intéressants comme l'Otabijo au centre de Nagasaki (où vous trouverez également des stands dans les rues), le Yasaka Shrine, et la place Kokaidomae.

Pour profiter au maximum des défilés et profiter d'une bonne dose d'ambiance, essayez de vous déplacer entre tous ! Le temps est doux, mais il vaut mieux prendre un chapeau et des lunettes de soleil, et un vêtement chaud pour la soirée.

Notez que les drones, les parasols et les parapluies ne sont pas autorisés pour ne pas gêner le public.

Les geishas sont habillées en kimono traditionnelle
Les geishas font partie du spectacle, comme dans la tradition

Jidai Matsuri : Défilé historique de Kyoto (fin octobre 2020)

Vous aimez l'histoire ? Le Jidai Matsuri3 ((Festival des âges)) - est l'un des plus grands festival traditionnel de Kyoto. Il commémore la fondation de Kyoto qui était la capital du pays nippon à l'époque de l'empereur Kammu, en 794.

Le Jidai Matsuri est une procession de plus de 2000 personnes en costumes d'époque. Au départ du Palais Impérial de Kyoto, ils se déplacent le long d'une route de plusieurs kilomètres vers le sanctuaire aux cerisiers pleureurs de Heian Jingū.

Les geishas participent également au Jidai Matsuri, habillé en kimono junhitoe4, l'un des vêtements les plus élégants et complexes du monde. Ce festival, créé en 1895, a gardé l'authenticité de son époque, et nous montre le Japon d'antan.

Les meilleurs endroits pour le voir sont le Palais Impérial (le matin) et le Sanctuaire Heian (vers 14h), mais il vaut mieux arriver tôt pour espérer avoir une place !

Les deux sites se trouvent près de la gare de Jingumarutamachi et le sanctuaire de Heian Jingu se trouve près de la gare de Higashiyama.

L'entrée est gratuite, mais il vaut mieux avoir des places assises pour être confortable. Vous pouvez réserver des places à partir de 30€.

Le matsuri est une tradition au Japon
Le matsuri est une fête conviviable au Japon, c'est une occasion de se rassembler au Japon

Les fresques de Tanbo (de mai à début octobre)

La ville d'Aomori à Inakadate est devenue célèbre pour son festival d'art de Tanbo qui a lieu de mai à début octobre. Le Tanbo est une rizière, sur laquelle des artistes créent d'immenses fresques sur l'herbe.

Ces immenses œuvres ne peuvent être vu que d'en haut. D'ailleurs l'un des points d'observation les plus utilisés est le bureau du village.

Les tours d'observations sont ouvertes de 9h à 17h du 27 mai au 12 juillet, de 8h30 à 18h du 13 juillet au 3 août, avec un retour aux heures d'ouverture de 9h à 17h du 31 août au 6 octobre.

Vous avez accès aux tours d'observations pour €3. Une navette gratuite de 9 places circule le long de la rizière.


Le carnaval de Paantu (début octobre)

Le festival Paantu a lieu sur l'île de Miyakojima, dans la préfecture d'Okinawa, à l'extrême sud de l'archipelego.

Les villageois se déguisent en Paantu, ce sont des êtres surnaturels couverts de boue et de feuillage. Ils portent aussi de longs masques. Ils se jettent de la boue sur le corps pour éloigner les mauvaises ondes et attirer la bonne fortune.

L'événement se déroule les deux premiers soirs du neuvième mois du calendrier chinois. Mais les dates peuvent varier d'une année à l'autre. Les dates ne sont annoncées que quelques jours avant l'événement. En 2014, la fête s'est déroulée le 3 et le 4 octobre.


La cérémonie de Kunchi à Nagasaki (du 7 octobre au 9 octobre)

Cette cérémonie est un vibrant hommage à l'histoire multiculturelle de Nagasaki. Vieux de quatre siècle, Kunchi dure trois jours et attire des visiteurs du monde entier.

Durant les trois jours de fête, une cinquantaine de groupes de danseurs vient nous présenter leurs chorégraphies de dashimono, alors que des chars traversent la ville. Le festival a été classé bien culturel populaire immatériel.


1: "出し物" performance en japonais.

2: Ce sont des chars utilisés lors de cérémonies officielles au Japon.

3: "じだい まつり" Grand festival en japonais.

4: Le junhitoe "順一重" robe à douze couches en Japonais, est une tenue portée par les gesihas lors de cérémonie


Pour en savoir plus :


← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.