Que faire au Japon en mars ?

Publié par Maxime Zeng le

Que faire au Japon en mars ?

Vous partez au Japon le mois de mars ? C'est un excellent mois pour découvrir le Japon en hiver, découvrez les événements typiques des japonais pour ce mois-là.



Sommaire :


Le festival du château de lumière d'Osaka

Un événement d'illumination payant avec un thème très japonais, c'est une excellente façon de fêter l'hiver à Osaka. Cette cérémonie s'inspire des spectacles de l'époque Taisho, du Japon du début du 20ème siècle.

Il y a aussi des installations du style occidental et un restaurant roman. Le lieu est accompagné d'un labyrinthe et de parties entières dédiés aux époques Taisho et Meiji.

Le spectacle se déroule de 17h à 22h mais les lumières ne sont allumées que de 17h30 à 21h30.


Le festival d'Omizutori

Et oui... Encore un festival ! L'Omizutori est un événement qui a lieu chaque année entre le 1er et le 14 mars, il consiste en une série de cérémonies de repentance au temple Todaiji. Cette tradition vieille de 1250 ans est connue pour être l'un des plus anciens événements bouddhistes du pays.

Les participants allument des torches et les font suspendre au balcon qui longe les côtés du temple, pour créer des bandes de feu. Les gens assistent à cette cérémonie pour se purifier de leurs péchés en attendant le printemps qui est symbole de nouveau départ dans la culture bouddhiste. Les étincelles qui inondent les participants les protègent du mal.


Les "lumières de Versailles", les illuminations à Toki no Sumika

Le ville de Shizuoka accueille chaque année dans son parc Toki no Sumika un éclairage hivernal de fontaines.

Jusqu'au 13 janvier, le spectacle début dès 16h30 jusqu'à 21h, à intervalle régulier de 20 minutes. Du 14 janvier au 15 mars, l'événement débute à 17h et les spectacles à 17h20. Ils se poursuivent à intervalle régulier de 20 minutes jusqu'à 21h.


Le tournoi de sumo de Honbasho

Chaque année en mars a lieu le tournoi de sumo de Honbasho. C'est l'occasion de voir le sport traditionnel de près. Bien que les combats soient diffusés partout dans le monde, rien ne vaut l'atmosphère de la salle.

Les places assises en loges sont au prix de 316,09€ par personne, si vous avez moins de budget, les places d'arène qui coûtent une trentaine d'euros.

Les billets peuvent être achetés en ligne à l'avance ou le jour même si vous avez de la chance. Les matchs de sumo ont lieu toute la journée un peu comme les matchs de tennis à Rolland-Garros. Toutefois, le nombre de matchs augmente lorsque la finale approche.


La première représentation annuelle des geishas de Kyoto

Le Kitano Odori1 est interprété par les geikos de la région de Kamishichiken. Il est composé de trois parties, d'une courte pièce de théâtre, d'une série de danses et de la sérénade Kamishichiken.

La première cérémonie a eu lieu en 1952 pour célébrer l'anniversaire de la fondation du sanctuaire de Kitan Tenmangu.

Il y a deux représentations par jour au Kamishichiken Kabukai. Le prix des billets coûte environ 40€, selon le service à thé choisi et les places sont disponibles dans les agences de voyage et en ligne.

 

Les geishas ont coutume de porter des costumes très colorés avec un maquillage blanc sur le visage

1: en japonais : 北野大通 (Kitano daitsū) qui veut dire littéralement "premier au nord".


← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.