Que faire au Japon en juillet ?

Publié par Maxime Zeng le

Que faire au Japon en juillet ?

Vous allez au Japon en juillet et vous ne savez pas quoi faire là-bas ? Voici une liste d'activités à faire au Japon en juillet pour découvrir la culture du pays nippon.



Sommaire :


Les feux d'artifice de l'inauguration du sanctuaire d'Ise (mi-juillet 2020)

La rivière Miyakawa à Ise accueille l'un des plus grands festivals de feux d'artifice du Japon. Plus de 10 000 feux d'artifice sont lancés par des pyrotechniciens venant de tout le pays pour montrer leur talent. En effet, il s'agit d'une compétition, ce qui assure un spectacle des plus beaux.

Comment s'y rendre ?

Il y a des navettes de bus au départ de la gare d'Uji-Yamada jusqu'à tard le soir. La cérémonie commence à 19h15 et se termine à 21h. Le festival peut être reporté en cas de mauvais temps.

Feux d'artifice au Japon
La compétition assure un grand spectacle unique en son genre, chaque participant montre ses talents d'artisan

Le tournoi de Sumo de juillet (début-fin juillet 2020)

C'est l'occasion de voir le sport traditionnel de près. Les meilleurs sumo du Japon s'y rendent. Même si les combats sont diffusés sur la télé japonaise, c'est mieux de voir les matchs en vrai.

Les places assises sont divisées en loges, les prix montent à plus de 320€ pour les places VIP, mais vous pouvez réserver vos places à partir d'une trentaine d'euros. Il vaut mieux réserver à l'avance, ce genre d'événement affiche souvent complet.

Les combats de sumo se déroulent tout au long de la journée. La fin du tournoi est la période la plus rythmée.

Si vous n'êtes pas là lors d'un tournoi mais que vous voulez quand même voir de l'action en sumo, voici quelques façons de le faire à Tokyo.


Les feux d'artifice de la rivière de Doshin (fin juillet 2020)

Aussi connu sous le nom de feu d'artifice de la rivière Toyohira, ce festival de feux d'artifice est le plus populaire de l'île d'Hokkaido. 4 000 feux d'artifice illuminent le ciel nocturne de Sapporo au cours de la soirée. Le festival se déroule le long de la rivière Toyohiragawa entre Horohirobashi et Minami Ohashi. En cas de mauvais temps, l'événement sera reporté.

D'interminables tirs de feux d'artifices éclairent la nuit de toutes les couleurs

Le festival de Tenjin (24 juillet - 25 juillet 2020)

Ce festival se tient dans tout le Japon, celui qui se déroule autour du sanctuaire d'Osaka Tenmangu est le plus populaire. Présenté comme l'un des 3 plus grands festivals du Japon, le Tenjin Matsuri a une histoire vieille de 1000 ans.

Il y a deux parties au festival, l'une sur terre et l'autre sur l'eau. Sur la terre ferme, il y a un défilé de plus de trois mille personnes vêtues dans le style des courtisans du VIIIe au XIIe siècle, accompagnées de mikoshi1. Ensuite, les participants remontent la rivière à bord d'un bateau.

La partie aquatique du festival a lieu lorsque les mêmes 3 000 participants remontent la rivière en bateau.

Au coucher du soleil, des feux sont allumés à bord des navires, créant un spectacle pour ceux qui sont sur les berges. Bien qu'ils ne soient allumés que pour l'instant, à l'origine, ils étaient allumés pour les patrouilles de nuit ou la pêche.

Ensuite, quand la nuit tombe il y a un feu d'artifice.

Temple japonais
Le temple Tenjin où se déroule le festival

La fête du Gion Matsuri (1er juil. au 31 juil. 2020)

Le Gion Matsuri est un festival qui a lieu à Kyoto tous les ans durant le mois juillet. Le nom vient du quartier de Gion, qui abrite certaines des parties les plus traditionnelles de Kyoto-y compris le quartier des geishas.

Les moments forts du festival sont les défilés de Yamaboko Junkō le 17 et le 24 juillet. Pendant les jours de défilé, les rues du centre-ville sont fermées à la circulation des voitures.

Le long des rues se trouvent des échoppes qui vendent des aliments traditionnels comme le takoyaki, l'okonomiyaki et le yakitori2.

Outre les défilés et les autres festivités, le festival est aussi l'occasion de prendre des photos avec des geishas et des maikos3.

Comment y aller ?

Kyoto est bien desservie par une ligne de métro et de trains, de plus, il existe un réseau de bus à tarif fixe, ce qui rend les déplacements faciles et abordables. Il existe un forfait à 4€ qui reste la meilleure option.

Des geishas en tenue traditionnelle
Les geishas participent au spectacle et s'habillent en tenue traditionnelle

1: Le Mikoshi est un trône que les fidèles de la religion shintoïstes transportent lors de cérémonies.
2: Le takoyaki est un plat fait à partir de boulettes de pâtes, l'okomoniyaki est un plat de pâtes et les yakitori sont les brochettes de viandes que l'on voit souvent en restaurant japonais.
3: Les maikos sont des apprenties geishas, on les reconnaît à leur coiffure, les geishas portent des perruques contrairement aux maikos qui arrangent leurs propres cheveux.

Pour en savoir plus :


← Message plus ancien Message plus récent →


Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant leur publication.